Une fois n'est pas coutûme voici ce que j'ai emprunté à mes copines blogueuses virtuelles ou non.
D'abord à Choupette qui à chaque fois nous régale, des canneloni au roquefort et noix. Huummm!

canneloni_sauce_roquefort_004

Puis chez Vanille un risotto à l'ail des ours que j'ai goûté en vrai chez elle puis fait à la maison grâce à la cueillette de Mr.Menus Propos dans les bois. Un régal! Précision : je n'avais pas de jus de poireau donc j'ai totalisé le bouillon et le jus pour n'avoir que du bouillon et en fin de cuisson j'ajoute une bonne cuillère à soupe de mascarpone (pas du beurre) et le parmesan à couvert, tout feu éteint. Seulement après 3 minutes je mélange. Essayez aussi sa brioche (une tuerie!).

risotto___l_ail_des_ours_002

Et encore chez Chantal - Assiettes Gourmandes - dont j'ai eu le plaisir de faire la connaissance samedi dernier. Un bon moment à papoter comme deux vieilles copines (à renouveler dès ton prochain passage, Chantal). Donc je lui ai emprunté cette crème de maïs à la citronnelle et au gingembre. J'ai un succès fou à chaque fois. Personnellement, je la sers froide et je n'ajoute pas le magret séché, mais si vous le voulez vous pourrez choisir l'une ou l'autre version.

Et à l'occasion d'un apéritif, j'ai testé une bouchée de Mercotte. Là j'ai eu du mal avec le biscuit qui s'est avéré trop dur à croquer, donc j'ai pris sa recette de sablé breton salé qui s'est avéré trop friable, ni une ni deux je l'ai effrité et mis dans une cuillère de dégustation recouvert de son chutney figues-griottes (un délice) et j'ai demandé à notre Champion du Monde et M.O.F Bernard des rosettes de fromage de brebis des Pyrénées. Une petite merveille en bouche accompagnée d'un Chignin Bergeron ou la fois d'après d'un champagne.

Une autre fois, invitée j'ai proposé d'amener le dessert sauf que j'avais oublié un détail : l'allergie au lactose de l'hôtesse. Ni une ni deux j'ai pensé à Miss Diane, j'ai fouillé chez elle (je sais ça ne se fait pas mais c'était pour la bonne cause) et j'ai trouvé un bavarois passion agrémenté d'un coulis aux fruits de la passion. Sacrée découverte pour moi, non seulement au goût mais au niveau des ingrédients : lait de soya et tofu soyeux. Oh j'avoue pour le moment ce fut la seule fois mais sait-on jamais... En tout cas je garde le coulis aux fruits de la passion qui se garde facilement au frais dans une petite bouteille et peut parfumer un yaourt ou une faisselle.

Bon comme vous l'avez constaté peu de photos qui illustrent ces emprunts mais prise par mon enthousiasme j'ai complètement oublié de sortir l'appareil au moment où, alors cliquez sur les liens et vous verrez de quoi je vous parle.