Menus Propos

20 juil. 2017

Roumanie : fin du voyage

noix-chocolat

biscuit noix/chocolat gelée de prunes

croqué avec un café alors que nous avions repris la route. Nous allons à Sighisoara où nous arrivons dans l'après-midi. Notre chambre d'hôtes se nomme Casa cu Cerdac (un jeune couple charmant, le petit-déjeûner sera copieux, la chambre confortable)

chambre d'hôtes de Sighisoara

 

Nous partons à pied pour le centre 

Sighisoara

Sighisoara

Sighisoara

 

Un peu de mode, vintage n'est-ce pas ?

Sighisoara

9ème jour, nous filons vers Brasov. Sur la route, un panneau nous indique une église fortifiée classée au Patrimoine mondial de l'humanité de l'Unesco depuis 1993. Grimpons

Biertan

 

magnifique retable du XVIème siècle

église fortifiée de Biertan

 

dans cette pièce les couples qui ne s'entendaient plus étaient enfermés durant 15 jours à 1 mois. A la sortie ils étaient libres de se séparer ou non. En 300 ans il n'y eut qu'un couple qui se sépara. La serrure a 19 points 

pièce des mariés

pièces à l'intérieur des fortifications

Biertan

 

Bon reprenons la route et arrivons à Sibiu

Sibiu

Sibiu

Le temps change, la pluie intense nous oblige à nous abriter dans un restaurant, ça tombe bien c'est l'heure.

Ciorba servi dans le pain et escalope viennoise, patates sautées 

ciorba dans le pain

escalope panée, patates sautées

La pluie nous accompagne jusqu'à Brasov

Brasov

Brasov

Brasov

Visite touristique (toujours sous la pluie), vitrines, repas dans un restaurant italien

insolites à Brasov

restaurant italien de Brasov

10ème jour, n'oublions pas que nous sommes en Transylvanie donc ? Et bien direction Bran, soi disant le château de Dracula. Il n'en est rien. Ce château a été édifié en 1377. En 1920 il fut offert à la reine Marie qui en fit sa résidence d'été... Nous ne le visiterons pas

château de Bran

Retour à Brasov où nous découvrons un véritable artiste, tout est en massepain. Nous en profitons pour goûter

pâtisseries en massepain

11ème jour, retour à Bucarest avec un arrêt à Sinaia avec le château de Peles

Sinaia

 

sur la route

sur la route

 

12ème jour retour en France, nous survolons les montagnes, massif de la Chartreuse ou de Belledone peut-être 

vue de l'avion du retour

 

FIN

Rappel : vous pouvez vous abonner à la newsletter de Menus Propos. Pour cela, il suffit de descendre en bas de la colonne de gauche et de suivre les instructions. Précision pour des raisons personnelles je n'accepte pas les inscriptions anonymes. Merci pour votre compréhension.

Posté par menus propos à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


17 juil. 2017

La Roumanie, suite du voyage

carte de la Roumanie

Revenons à notre voyage. Le lendemain, nous avons repris un bus pour l'aéroport pour louer la voiture pour la suite. Très vite nous nous sommes retrouvés dans la campagne et testés la conduite des Roumains. Très particulière la conduite, ils ne respectent rien, à croire qu'ils ne voient pas les panneaux de signalisation. Ils ne tiennent pas compte de la ligne blanche, traversent les villages à 100, etc... Nous arrivons enfin à Bacaù, mauvaise surprise, dans notre chambre la climatisation ne marche pas, l'eau ne coule pas...1/2 heure plus tard enfin on nous remet une nouvelle chambre. Le lendemain matin, petit-déjeûner inexistant pas assez de monde dans l'hôtel paraît-il (alors que nous avions réservé petit-déjeûner compris)... Vaut-il mieux en rire ? 

Enfin nous allons découvrir la Bucovine et ses monastères peints.D'abord de l'insolite, la région est spécialisée dans la déco de jardin tout plastique et celle-ci se vend le long de la route

sur la route

puis voici alors que nous roulons vers le 1er, une église récente nichée dans un grand parc d'une école 

église avant Secu

Nous voici arrivés au monastère de Secu

monastère de Secu

monastère de Secu

 

Evangile du XVIIIème

musée du monastère de Secu

 

La librairie située en dehors du monastère est un vrai capharnaüm. Il faut oser pendre sur une cape de cérémonie un sac artisanal

librairie de Secu

Monastère de Sihastria

monastère de Sihastria

monastère de Sihastria

monastère de Sihastria

Monastère d'Agapia

monastère d'Agapia

Un peu de scènes de campagne 

 campagne

 pour trouver le monastère de Varatec avec la statue de la princesse Safta Bràncoveanu qui fit don de sa fortune 

 monastère de Varatec

Fin de journée nous nous rendons à notre chambre d'hôtes Padurea de Argint, la dame nous accueille comme si nous étions de vieux amis et parle français, très sympathique

chambre d'hôtes Padurea de Argint

 Le lendemain nous reprenons la route après un petit-déjeûner sous l'auvent même s'il fait frais. Découverte d'une église, récente dans un village 

églises dans un village

 et nous arrivons au monastère fortifié de Dragomirna édifié au XVIIè

monastère de Dragomirna

Nous nous rendons à Patraùti qui possède un petit joyau du XVè, fermé. Heureusement sur la porte un papier où est indiqué un n° de téléphone. Je joins le gardien qui parle très, très peu anglais et qui laisse son portable sur un meuble, je suppose, je l'entends descendre des escaliers, courir et enfin il apparaît. Il nous ouvre et quelle surprise! Précision : unique en Bucovine, le clocher en bois est attenant à l'église. Normalement je n'ai pas le droit de photographier l'intérieur mais le gardien ignore volontairement mon appareil, merci beaucoup Monsieur.

biserica din Patrauti

Bon il fait faim, un  covrig dulce est bien venu (sorte de brioche peu beurrée, sucrée, recouverte de sirop et de sésame, humm)

covrig dulce

Sur la route des églises en bois

eglise en bois

En fin d'après-midi Sucevita et son monastère

monastère de sucevita

monastère de Sucevita

 monastère de Sucevita

Nous voici arrivés à notre chambre d'hôtes en pleine campagne, un accueil charmant avec un petit verre d'eau de vie de prune maison (à 17h30 ? Oups...)

Poiana de Vis

Poiana de Vis

Nouveau départ le lendemain, nous nous rendons au monastère de Modolvita fondé en 1532 aux fresques réalisées en 1 an, 5 ans après la fondation

monastère de Moldovita

 avec le siège de Constantinople en 626

monastère de Moldovita

 A la sortie un frère et une soeur en costumes traditionnels vendent des fraises de bois, nous les dégusterons avec délice

enfants en costumes traditionnels vendant des fraises des bois

 Un tour à Radaùti s'impose, la couronne commémorative est faite de tissus

Radaùti

sur la route

sur la route

sur la route

 et enfin l'église d'Arbore élevée en 1502

Arbore

Arbore

 7ème jour, reprise de la route

sur la route

sur la route

sur la route

Bistrita

un goûter à Bistrita ?

goûter

nous couchons à Cluj Napoca de style austro-hongrois)

Cluj Napoca

 

8ème jour, sur la route

sur la route

arrivée à Targu Mures, le Palais de la Culture

palais de la culture de Targu Mures

 La préfecture

la préfecture de Targu Mures

préfecture de Targu Mures

 un immeuble

immeuble de Targu Mures

 et la photo insolite mais citoyenne

Targu Mures

 

La fin du voyage la semaine prochaine.

Rappel : vous pouvez vous abonner à la newsletter de Menus Propos. Pour cela, il suffit de descendre en bas de la colonne de gauche et de suivre les instructions. Précision pour des raisons personnelles je n'accepte pas les inscriptions anonymes. Merci pour votre compréhension.

13 juil. 2017

Clafoutis légèrement vanillé à la rhubarbe

clafoutis légèrement vanillé à la rhubarbe

Si la rhubarbe est arrivée jusqu'à moi tard, depuis j'aime la retrouver chaque printemps, la cuisiner. Je suis partie de ma recette de base de clafoutis comme ICI, comme LA ou encore ICI.

clafoutis légèrement vanillé à la rhubarbe

 La recette :

Pour 6 personnes :

3 branches de rhubarbe - 40g beurre fondu + 10g beurre pommade pour graisser le plat - 60g farine - 150g sucre semoule - 3 oeufs - 1/4 litre lait frais entier - 1 pincée de sel - 1 càc d'extrait de vanille -

Préchauffer le four à 180° (th.6).
Beurrer le moule à gratin. Etendre dans le fond la rhubarbe pelée et coupée en cubes.
Prendre un saladier (ou cul de poule), verser tous les ingrédients. Mélanger au fouet à main pour former une belle pâte lisse. Verser sur la rhubarbe. Enfourner pour 45 minutes.
Laisser tiédir à température ambiante. Saupoudrer de sucre glace. 
Déguster.

imprim_logoclafoutis_légèrement_vanillé à la_rhubarbe

Rappel : vous pouvez vous abonner à la newsletter de Menus Propos. Pour cela, il suffit de descendre en bas de la colonne de gauche et de suivre les instructions. Précision pour des raisons personnelles je n'accepte pas les inscriptions anonymes. Merci pour votre compréhension.

Posté par menus propos à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 juil. 2017

Artichauts à l'huile d'olive comme dans les Pouilles

Tour au marché, un bouquet d'artichauts poivrade d'Italie me rappelle un souvenir gustatif lors de notre voyage dans les Pouilles. Ah oui il faut que je le reproduise.

artichauts à l'huile d'olive comme dans les Pouilles

La recette :

Pour 4 personnes :

1 botte de petits artichauts - 1 citron jaune - huile d'olive - sel gros gris -

Remplir un grand saladier d'eau froide en ajoutant le jus du citron. Couper une partie de la queue des artichauts. Eplucher la queue, arracher les premières feuilles de la base. Couper 1 bon centimètre du haut de chaque artichaut. Les couper en 2 dans le sens de la hauteur, ôter le foin si nécessaire. Les plonger dans l'eau citronnée au fur et à mesure.

Mettre dans une grande casserole de l'eau à bouillir additionnée d'une grosse poignée de gros sel. Ajouter les artichauts. Compter 15 à 18 minutes de cuisson à partir de la reprise de l'ébullition. Egoutter les artichauts. Les laisser refroidir puis presser les feuilles pour ôter l'excès d'eau. 

Dans une boîte hermétique poser les demis artichauts. Couvrir à moitié d'huile d'olive fruitée. Fermer la boîte, entreposer au réfrigérateur 24 à 48h.

A déguster par exemple avec quelques tranches de speck (coupées à l'italienne) et de la mozzarella di buffala.

artichauts à l'huile d'olive comme dans les Pouilles

 

imprim_logoartichauts à l'huile_d'olive_comme_dans_les_Pouilles

Rappel : vous pouvez vous abonner à la newsletter de Menus Propos. Pour cela, il suffit de descendre en bas de la colonne de gauche et de suivre les instructions. Précision pour des raisons personnelles je n'accepte pas les inscriptions anonymes. Merci pour votre compréhension.

Posté par menus propos à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 juil. 2017

La Roumanie : Bucarest, la Bucovine, la Transylvanie, la Valachie

Suite à un documentaire sur la 5 montrant les monastères de la Bucovine nous avons décidé d'aller les découvrir. Pourquoi pas ? Bon, comment dire, il y a du beau et du moins beau... Mais d'abord nous avons atterri à Bucarest, pris le bus jusqu'au centre, marché sur des trottoirs plus ou moins en bon état et sommes arrivés à notre hôtel. Installés nous sommes partis à pied vers le centre historique. Notre 1ère adresse : La Charrette à bières - Caru cu Bere -, lieu historique, incontournable où nous avons découvert La bière de Roumanie

la charrette à bières

bière et guide

et avons goûté à un des plats nationaux la mamaliguta faite de polenta, de crème sure et d'un oeuf, plat roboratif. Fatigués, curieux, nous trouvons ça très bon. Dans les jours qui vont suivre nous nous apercevrons que ç'a été la meilleure...

mamaliguta à l'oeuf et au fromage

Nous rentrons à pied, digestion oblige, et découvrons l'église Stavropoléos

église Stavropoulos

au cours de cette promenade nous découvrons Bucarest et ses ruines, c'est une ville aux immeubles dégradés, très blocs de l'Est, sans charme, sans harmonie, à part le centre historique tout est dans un état déplorable (je m'aperçois d'ailleurs que je n'ai pratiquement jamais photographié la dégradation)

immeubles

 immeuble décoré

Demain est un autre jour.

2ème jour allons-y!

Nous partons guillerets visiter le palais du parlement, édifié sous Ceaucescu à sa demande. Il ruinera son peuple. 400 architectes, 20000 ouvriers volontaires (c'est à dire non-payés), 12 étages, 60.000m2 de parquets, etc... Plus nous approchons plus nous nous rendons compte qu'il est énorme, nous faisons le tour, nous sommes éreintés (ses dimensions 270m de long, 240m de large sans compter le parc qui l'entoure, des hectares) et nous découvrons qu'il fallait réserver la veille la visite avec guide (en anglais la plupart du temps). Nous repartons dépités mais cette fois en bus.

le palais du parlement

 Nous retournons dans le centre historique en passant sur un canal

splaiul independentei

traversons le passage Macca-Villacrosse

passage Macca-Villacrosse

 dans une rue de Bucarest

Nous nous restaurons de choux farcis garnis de la fameuse polenta, il pleut.

choux farcis - polenta - piment

Enfin au cours de notre déambulation un lieu contemporain, une librairie

librairie de Bucarest

puis l'église Icoanei

église icoanei

église icoanei

Insolite, remarquez elle est bras nus alors que lui est en costume. Ce jour-là, il faisait froid et la pluie est tombée 30 secondes plus tard

Bucarest

 insolite toujours, ce coq qui picore (en plein Bucarest) dans l'ancienne cour des princes

coq dans Curtea Domneasca

Continuons notre promenade, une jolie épicerie tenue par un ancien dissident et animateur d'une émission culinaire juste en face de son restaurant

épicerie à Bucarest

Et un peu de mode, que préférez-vous ?

mode Bucarest

ou ça

porte à Bucarest

3ème jour, toujours à Bucarest, prenons le métro et allons au marché (une femme en blouse peut-être responsable des halles me voyant photographier m'a crié dessus me faisant comprendre que c'était interdit ???!!! En 2017 ?)

métro de Bucarest

marché d'Obor

 

Reprenons le métro, partons vers le lac Heràstraù en passant par les places CHarles de Gaulle, Aviatorilor, Arc de Triomphe, Victoriei

les places

sightseing fanfare

lac Heràstraù

un goûter ou simplement un Rocher (salon de thé dont le chef travaille avec le chocolat Valrhona)

Rocher

 nous reprenons notre marche

comment se brancher, se connecter à Bucarest

 

Le soir nous trouvons un restaurant atypique qui nous réjouit (pas loin de notre hôtel)

J'ai bistrot

mur Bucarest

Allez, au lit, demain nous partons pour la Bucovine...

La suite la semaine prochaine ok ?

Rappel : vous pouvez vous abonner à la newsletter de Menus Propos. Pour cela, il suffit de descendre en bas de la colonne de gauche et de suivre les instructions. Précision pour des raisons personnelles je n'accepte pas les inscriptions anonymes. Merci pour votre compréhension.

Posté par menus propos à 07:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,