Quand j'étais petite, la règle voulait que ce soit le jour du poisson. Maintenant, nous mangeons du poisson quand bon nous semble. Vendredi dernier, dîner improvisé, tardif (d'où la photo prise en lumière artificielle), je fouille dans mes placards, il me reste du thon, des anchois, des pâtes De Cecco (que Mr. Menus Propos me ramène par carton d'Italie dès qu'il y va, le prix étant tout de même plus intéressant qu'en France) et je me mets aux fourneaux. Cette recette est d'une simplicité... et la dégustation remonte le moral surtout à 22h30 (l'estomac commençait vraiment à se tortiller...)

p_tes_au_thon_et_aux_anchois_001

La recette : pour 4 personnes
500g Lumaconi Rigati 123 - 120g  thon à l'huile d'olive - 4  anchois à l'huile - 6 càs concentré de tomates - 2 gousses d'ail - qlques feuilles de basilic - 4 brins de persil plat - 4 càs d' huile d'olive - gros sel - sel - poivre -

Emietter le thon et couper les anchois en pts morceaux. Eplucher et émincer l'ail. Le faire dorer dans 2 càs d'huile d'olive pdt 2 min dans une sauteuse à feu doux. Ajouter le thon, les anchois, du sel et du poivre du moulin, puis incorporer le concentré de tomate, le reste d'huile d'olive et un verre d'eau (20cl). Cuire l'ensemble pdt 8 min à feu moyen.

Porter à ébullition 3 litres d'eau salée et y plonger les Lumaconi. Dès la reprise de l'ébullition, en n'oubliant pas de remuer les pâtes entre temps, compter le temps de cuisson inscrit sur le paquet de pâtes (surtout pour les De Cecco, les temps sont précis et vraiment justes. Certains fabricants de pâtes ne doivent pas tester leur temps de cuisson... mais c'est un autre débat!). Les égoutter (sans passer sous l'eau froide). Les mélanger dans la sauteuse avec la sauce et décorer du persil et du basilic hachés (si possible à la main).
Servir (sans oublier le parmesan frais et la râpe).
Un conseil, à déguster accompagnées d'un Orvieto blanc... (je sais, je sais "à boire avec modération...).
imprim_logolumaconi_rigati_au_thon