Petite, jamais, mais alors jamais je n'aurais pensé aimer l'aïoli un jour. Mon enfance a été "bercé" de saucissons à cuire, de pâté en croûte, de quenelles, de gâteaux de foie de volaille mais certainement pas d'aïoli. Et puis un jour, les circonstances ont voulu que nous déménagions pour nous installer à Aix en Provence. L'huile d'olive, l'ail, la tomate, les courgettes, les aubergines et surtout la morue sont arrivés dans mon assiette. Au début, j'ai "un peu" fait la moue "en cul de poule", puis avec le temps, j'ai aimé. Maintenant j'en fais régulièrement. Un aïoli (le même nom pour le plat et pour la sauce) paraît simple, en fait ça n'est pas tout à fait vrai. Il faut surtout maîtriser l'organisation de toutes les casseroles pour pouvoir servir chauds tous les légumes avec la morue (chaude aussi) et la sauce froide.
Voici 2 aïoli l'un en été et l'autre en hiver :

a_oli

sauce_a_oli

divers_086

divers_085

Normalement, il n'y a pas d'escargots de Bourgogne mais de gros escargots de mer. Mais trouver des très frais ça n'est pas évident,alors...
Je ne vous mets pas la recette des légumes. Il suffit de les cuire à la vapeur chacun à leur tour. Quant à la morue, la faire dessaler 24h en la posant sur une passoire mise à l'envers mise dans un récipient rempli d'eau froide (le sel se dépose au fond). Changer l'eau 4 à 6 fois. La cuire elle-aussi à la vapeur ~10minutes.

La recette de l'aïoli :
6 gousses d'ail - 2 oeufs - 1 càc moutarde - 1/2l huile d'olive - sel - poivre -
Ecraser le plus finement possible au pilon les gousses d'ail pelées et dont le germe a été ôté. Ajouter les oeufs, la moutarde, le sel, le poivre et 1dl d'huile d'olive. Mélanger rapidement. Puis verser en filet discontinu le reste d'huile d'olive tout en remuant. Elle doit avoir la consistance d'une mayonnaise ferme.

imprim_logoaïoli