Des noix ? Normal, nous sommes à Grenoble. Alors nous sommes allés en ramasser et les avons engrangées ou plutôt placées dans une cagette cachée sous un meuble (ben oui, quand on habite un appartement, difficile d'avoir soit une grange, soit un grenier aéré ou une cave sèche). Puis, il me restait de la ricotta (j'ai tenté des ravioli à la farine de châtaignes pour le KKV..., un vrai ratage). Pour me consoler de mes déboires, je me suis souvenue d'un dessert qui utilisait les deux produits. Un gâteau à déguster soit au petit-déjeûner, soit au goûter avec un thé et si simple à faire. La preuve :

g_teau___la_ricotta_et_aux_noix_005

(non, ça n'est pas de la noix de coco!)

La recette :

115g de cerneaux de noix - 150g de beurre ramolli - 115g de sucre en poudre - 5 oeufs (jaunes et blancs séparés) - le zeste d' 1 orange - 150g de ricotta - 6 càs de farine -
Glaçage : 4 càs de confiture d'abricots - 1 càs d'eau - chocolat blanc râpé -

Préchauffer le four à 200° (th.6-7).
Graisser un moule de 20cm. Tapisser le fond de papier sulfurisé.
Griller les noix dans une poêle antiadhésive, les hacher au couteau.
Dans un saladier, battre le beurre avec le sucre jusqu'à l'obtention d'une crème.  Ajouter les jaunes d'oeufs, le zeste de l'orange, la ricotta, la farine et les noix. Mélanger.
Monter les blancs en neige. Incorporer 1/3 au mélange précédent, remuer vivement, puis les 2/3 restant délicatement. Verser la préparation dans le moule en égalisant la surface.
Cuire 30 minutes. Laisser refroidir dans le moule.
Démouler sur un plat.
Dans une casserole, chauffer la confiture avec l'eau. Tamiser. Napper le gâteau. Décorer avec du chocolat blanc râpé avec un économe.

g_teau___la_ricotta_et_aux_noix_014

imprim_logogâteau_aux_noix_et à la_ricotta