Non ça n'est pas cerises (quoique... il y en ait dedans), mais clafoutis (pas compliquée la dame...?!).
Voici une semaine, nous étions en Arles, le matin, au marché où j'ai mangé mes premières cerises de la saison. Un marché vivant (avé l'assent), venté (à décorner les taureaux), odorant, bruyant (un monde!) et achalandé (en veux-tu, en voilà). Normalement, nous ne devions rien acheter, nous étions simplement là pour visiter et après déjeûner chez des amis (coucou!). Mais notre amie n'a pu résister à l'appel de la cerise vendue par un vieux monsieur producteur qui, en bon méditerrannéen, nous a flattées, complimentées et baratinées (nous avons bien entendu ri comme des pintades en joie...) et nous a offert la 3ème barquette. Merci Monsieur.
Et tout en devisant et visitant, nous avons croqué les belles cerises, charnues et parfumées.

le_rh_ne___arles

les_ar_nes_d_arles

les_ar_nes_d_arles_2

les_ar_nes_d_arles_3

Puis nous nous sommes attablés sous le platane devant le mas (prononcez le massse) de nos amis, malgré le vent (très fort). Voici le menu :
                                          velouté froid de petits pois/roulés d'asperges en feuilles de brick

chez_laurence

                                          lamelles de courgettes grillées/calamars frais frits

chez_laurence_2

                                          fromages de chèvre

chez_laurence_5

                                          salade de cerises-fraises/meringues

chez_laurence_7

Laurence s'était décarcassée (comme Mr. Ducros) et nous a régalés. Tout était délicieux!
Serge nous a servi un Vionnier très frais, qui se buvait comme du petit lait...
Un beau, un bon moment.
Plus tard, nous avons décidé d'aller au Château d'Estoublon. Pourquoi ce château ? Pour sa beauté (simple), son huile d'olive et pour se remémorer le fameux feuilleton : les Gens de Mogador. Ah! Je vois quelques yeux s'arrondir et s'attendrir à ce rappel. Petit test : quels étaient les acteurs ?

estoublon

estoublon_2

estoublon_3

ch_teau_d_estoublon

Et encore plus tard, petit tour aux Baux. Là aussi un souvenir : une des premières promenades avec Mr. Menus Propos, il y a bien longtemps... En ce temps-là, on ne croisait pratiquement personne, tandis que là plein de touristes (mais bon, n'étions-nous pas nous-mêmes des toutous ?).

les_baux_4

les_baux_5

Les galeries servent de caves à vins.

Rentrés sur Grenoble, j'ai eu envie d'un clafoutis aux cerises.

 

 La recette :

 500g cerises noires bien mûres - 60g beurre (40 + 20) - 60g farine - 120g sucre semoule - 3 oeufs - 1/4 l lait - 1 bouchon de kirsch - 1 pincée de sel -

Préchauffer le four à 200° (th.7).
Fondre le beurre (40g). Dans un saladier, verser le beurre fondu, la farine, le sucre, le lait, les oeufs, le sel et le kirsch. Fouetter pour rendre le mélange homogène.
Beurrer un plat en porcelaine, disposer les cerises (je laisse les queues, c'est + rigolo), verser le mélange à clafoutis.
Enfourner 30 minutes.
Laisser refroidir. Saupoudrer de sucre glace.
* Gardez-le à température ambiante, il sera bien meilleur...

clafoutis_de_cerises

clafoutis_de_cerises_000

P.S. : pour les 3 qui m'ont envoyé un commentaire hier : oui, j'ai fait une mauvaise manip. (faut dire que j'avais la tête dans le seau) et j'ai oublié de le publier en brouillon. Tu avais raison Marmite de Cathy.

imprim_logoclafoutis_aux_cerises